Dépêche AFP : Antennes, deux ONG déplorent un « enterrement annoncé » du Grenelle des ondes

Reprise de l’article officielle ——————

3 septembre 2011 – par AFP

Antennes : deux ONG déplorent un « enterrement annoncé » du Grenelle des ondes

(AFP) – 03/09/2011

PARIS — Deux associations militant pour mieux encadrer les antennes-relais, Priartem et Agir pour l’environnement, ont dénoncé vendredi l’ »enterrement annoncé » du processus expérimental né du Grenelle des ondes, au vu d’un état des lieux des travaux rendu public mercredi.

« Au terme de 24 mois durant lesquels les acteurs du Grenelle des ondes ont maintenu en vie un processus, dit expérimental, peu productif visant à évaluer la faisabilité d’une réduction des expositions des riverains d’antennes (…), le ministère de l’Ecologie et celui de l’Industrie ont annoncé la fin de la partie Grenelle des ondes en optant, une fois encore, pour le laisser faire , favorable aux seuls opérateurs »,disent-elles dans un communiqué.

Le rapport, publié mercredi, a été rédigé par le député de l’Isère François Brottes, président du Comité opérationnel (Comop), installé après la table ronde du Grenelle des ondes organisée en 2009. Il dresse un bilan des expérimentations menées depuis et dresse une série de recommandations.

Le gouvernement « découvre ce que tout le monde savait déjà il y a deux ans – le niveau d’exposition aux antennes relais est globalement faible mais il existe des zones dans lesquelles il existe des expositions chroniques fortes voir très fortes – et propose d’utiliser la méthode du sparadrap sur la jambe de bois pour traiter ces cas », affirment les deux ONG.

Les associations notent par ailleurs « avec stupéfaction que le ministère de la Santé a été subrepticement remplacé par le ministère de l’Industrie ». « A croire, ajoutent-elles, qu’à la suite de l’avis de l’OMS classant les ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes , la France ait opté pour le déni de risque ».

FIN de l’article ———————

Quand je disais que notre Ministre de la Santé est un faux Ministre, j’aurais aimé me tromper. mais celui-ci préfère échafauder des montages financiers pour rembourser les victimes du Médiator avec de l’argent publique. Tout pour éviter que ces victimes portent plainte pour tenter de connaitre quel est le Ministre de la Santé qui aurait autorisé l’usage du Médiator…

Quand je disais que la Ministre de l’Ecologie est plus bête qu’une poupée B….. (on ne prends pas de risque avec les marques), preuve est faite.

Mesdames, Messieurs, les bernés, si comme moi, vous en avez marre de vous faire rouler dans la farine. Rejoignez-nous dans la lutte pacifique :une manifestation est prévue le 15 novembre prochain : ici : http://www.facebook.com/event.php?eid=189975684376000

Faut-il rejoindre « Les Indignés » ? Je crains qu’il nous faille y réfléchir plus que sérieusement.

0,6 V/m à Paris = Mensonge ou futur vérité ?

Communiqué de presse datée du 13 juillet 2011

La ville de Paris en route vers une baisse

des seuils d’exposition des antennes relais

Paris, le 13 juillet 2011 – Le conseil de Paris a adopté un vœu préconisant une baisse des seuils d’exposition aux antennes-relais à 0,6 volt par mètre. Les associations Priartem et Agir pour l’environnement se félicitent de ce premier pas en faveur d’une application effective du principe de précaution.

La charte parisienne sur les antennes-relais fait actuellement l’objet de négociations entre la Mairie de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile. Les associations ont accepté de participer à cette négociation en espérant ainsi peser dans ce processus permettant de limiter l’exposition aux ondes des antennes relais, tout récemment classées par l’Organisation Mondiale de la Santé comme « potentiellement cancérigène ».

Le vote du conseil de Paris constitue une étape importante dans le cadre de la renégociation de la charte parisienne. Les associations resteront vigilantes afin que ce vote du conseil de Paris se trouve bel et bien traduit dans les faits.

Cette implication de la ville de Paris en faveur d’une amélioration de la protection des citoyens dans le dossier de la téléphonie mobile illustre, à rebours, la défaillance persistante et consternante de l’Etat dans ce domaine tant en matière de réglementation qu’en matière d’information. Malgré un « grenelle des ondes » – dont chacun a pu constater, au fil des mois et même des années, qu’il avait vocation avant tout à simuler le mouvement, – l’Etat reste totalement sous l’influence des opérateurs de téléphonie mobile. Après l’appel à précaution lancé par l’AFSSET en 2009, la récente classification des radiofréquences comme potentiellement cancérigènes par l’OMS n’a ainsi provoqué aucune réaction du Ministère de la santé.

Une utilisation prolongée du portable peut accroître les risques de cancer

Voici copie de la lettre ouverte de Priartem et AGIR pour l’environnement aux ministres de l’Ecologie et de la Santé. Elle présente, O combien la position de l’état est intenable et rends responsables et coupables ceux qui la représentent et la défendent.

La lettre originale ici : http://priartem.fr/Lettre-ouverte-aux-ministres-de-l,872.html
—————————————————————–
Paris, le 1er juin 2011

Lettre ouverte aux ministres de l’Ecologie et de la Santé

Danger du portable : Quelles décisions politiques après la
prise de position de l’OMS ?

Madame la ministre de l’écologie,
Monsieur le ministre de la santé,
L’Organisation Mondiale de la Santé vient de prendre la décision de classer les ondes de la téléphonie mobile dans la catégorie des agents « cancérogènes possibles ».

Cette décision, loin de nous réjouir, confirme les inquiétudes que nous ne cessons de porter à votre connaissance depuis de nombreuses années. Deux ans, presque jour pour jour après la publication des conclusions du Grenelle des ondes, l’inaction du gouvernement n’en n’est que plus scandaleuse.

Alors que les signaux sanitaires sont désormais suffisamment nombreux pour amener l’Organisation Mondiale de la Santé (confirmant ainsi le rapport de l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale daté de 2009) à réclamer les décisions qui s’imposent, l’Etat français a opté pour un statu quo inacceptable.

Vous avez opté pour un Grenelle des ondes dont les décisions toujours à venir sont soumises à un hypothétique consensus entre acteurs aux intérêts profondément divergents. Nous ne pouvons que regretter l’attentisme qui prévaut au sein du gouvernement, statu quo d’autant plus insupportable à la lecture de la mise en garde de l’OMS.

Le principe de précaution n’est pas un principe à activer en cas de certitudes scientifiques et risques sanitaires avérés. Nous estimons que cet outil, essentiellement politique, doit être utilisé dans le cas présent afin d’éviter les expositions inutiles et prolongées, notamment chez les plus jeunes.

Nous vous demandons d’interdire la possession des portables pour les enfants de moins de 14 ans. Nous vous demandons également d’encadrer toutes les publicités vantant les mérites des forfaits illimités, notamment lorsque ces publicités ciblent les adolescents. A l’aune de la position de l’OMS, nous estimons souhaitable que toute publicité incitant à l’usage du portable, notamment dans les trains, soit également proscrite par décret.

Enfin, nous vous demandons d’obliger les opérateurs et équipementiers à inscrire en toutes lettres et sur tous les portables la mention « Une utilisation prolongée du portable peut accroître les risques de cancer ».

Comme la loi vous y autorise, la France doit pouvoir empêcher la commercialisation de tout équipement entraînant une exposition chronique aux ondes électromagnétiques chez les enfants et bébés, comprenant les babyphones, portables pour enfants et balises GPS. Face aux préconisations de l’OMS, nous vous demandons également d’imposer, par voie réglementaire, aux opérateurs et équipementiers, la commercialisation de portables dotés d’un kit mains libres, intégré au terminal et non démontable.

Parce que la recommandation de l’OMS concernant les ondes de la téléphonie mobile, nous réaffirmons notre souhait d’obtenir une révision des normes d’exposition aux champs électromagnétiques, portables et antennes relais compris. Nous espérons pouvoir compter sur votre mobilisation afin de faire des établissements scolaires des espaces sans wifi.

Après la récente prise de position de l’OMS, l’absence de mesures réellement protectrices vous rendrait responsables des effets sanitaires à venir.

Vous remerciant par avance de l’écoute et des réponses que vous ne manquerez pas de nous apporter, nous vous prions de recevoir, Madame la ministre, Monsieur le ministre, l’expression de nos salutations les plus respectueuses.

Janine Le Calvez, présidente de Priartém
Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement
Contact presse :
> Janine LE CALVEZ – Priartém – Tél. 09.65.38.82.42
> Stéphen Kerckhove – Agir pour l’Environnement – Tél. 01.40.31.02.99
———————————————————————

Mesdames, Messieurs les politiques, relevez la tête, écoutez les complaintes de votre peuple, plutôt que de prendre vos vacances dans des hôtels de luxe aux frais de richissime hommes et femmes d’affaires. L’histoire est en train de vous juger – Indignez-vous, ne serait-ce pas la raison principale des révoltes dans le monde en ce moment, faut-il en arriver là dans la patrie des droits de l’homme ?

Le danger des rayonnements électro-magnétiques reconnus

Il n’est plus possible de nier le danger des rayonnements électromagnétiques.

  1. 20 mai 2011Un conflit d’intérêt est dénoncé au sein de l’OMS, plus précisément au sein du CIRC – Centre International de Recherche sur le Cancer. Exit professeur Anders Ahlbom (http://priartem.fr/Telephonie-mobile-L-OMS-exclut-l.html).
    • Serait-ce un changement de politique de l’OMS qui veut retrouver sa crédibilité ? Saluons l’effort. Les impacts sont très importants comme nous allons le voir – cf les points suivants.
  2. 25 mai 2011 – « Mauvaises Ondes » (vidéos ci-dessous) reportage sur France 3 sur le danger des antennes relais et de la téléphonie mobile. Débat annulé par France 3 après des pressions importantes des opérateurs – cause invoquée : impossible d’organiser le débat à cause d’une grève démarrée une semaine plus tôt et dont personne ne connaissait l’existence. (http://priartem.fr/Mauvaises-ondes-debat-annule-suite.html)
    • Les opérateurs seraient-ils à court d’arguments ?
  3. 27 mai 2011 – Le conseil de l’Europe adopte la résolution 1815 : le texte original ici http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/FRES1815.htm,
    • Point n°4 : Les rayonnements électro-magnétiques « semblent avoir des effets biologiques non thermiques potentiels plus ou moins nocifs sur les plantes, les insectes et les animaux, ainsi que sur l’organisme humain même en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels« .
    • Point n°7 : « De plus, l’Assemblée constate que le problème des champs ou ondes électromagnétiques et leurs conséquences possibles sur l’environnement et la santé est évidemment comparable à d’autres problèmes actuels, comme celui de l’autorisation de la mise sur le marché des médicaments,[…] »,
    • Point 8.1.1 : « de prendre toutes les mesures raisonnables pour réduire l’exposition aux champs électromagnétiques, notamment aux radiofréquences émises par les téléphones portables, et tout particulièrement l’exposition des enfants et des jeunes, pour qui les risques de tumeurs de la tête semblent les plus élevés;« 
    • Point n° 8.1.2. : « de revoir les fondements scientifiques des normes actuelles d’exposition aux CEM fixées par la commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP International Commission on Non-Ionising Radiation Protection), qui présentent de graves faiblesses […] »
    • Point n° 8.2.1. : « de fixer un seuil de prévention pour les niveaux d’exposition à long terme aux micro-ondes en intérieur, conformément au principe de précaution, ne dépassant par 0,6 volt par mètre et de le ramener à moyen terme à 0,2 volt par mètre;« 
  4. 31 mais 2011 : Le CIRC classe les ondes électromagnétiques cancérigène pour l’homme. (Le texte officiel ici : http://www.iarc.fr/en/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_E.pdf, l’article de Priartem : http://priartem.fr/Le-CIRC-classe-les-radiofrequences.html). Classé 2B (http://www.criirem.org/index.php?option=com_content&view=article&id=249:loms-classifie-les-telephones-portables-&catid=37:news&Itemid=91), ces ondes sont classées au même niveau que le plomb, l’amiante et le VIH ou encore que les vapeurs d’essence.
    • Quand ils ne restent plus que des scientifiques indépendants, le constat s’impose tout seul. Il est impossible à partir de maintenant de dire que le danger des ondes électromagnétiques n’existe pas. Qui veut respirer des vapeurs d’essence sou-poudré de quelques fibres d’amiante ? Il existe désormais moins cher, dormir au pied d’une antenne relais. Que préférerez-vous ?

CONCLUSION:

Le gouvernement lance ce jour l’appel d’offre pour l’attribution des fréquences nécessaire au déploiement de la nouvelle génération de la téléphonie mobile, la 4G. Ils ont tout compris. Augmentons le risque, augmentons les morts, … Souvenir d’Audiard, il y en a qui n’ont pas fini de tourner en orbite…

M. Le Président, Madame la Ministre de l’écologie, Monsieur le Ministre de la santé réveillez-vous, votre peuple se meurt

Des enfants meurent tous les mois des suites de cancers, sans autres explications que celles de vivre au pied d’antennes relais. Combien vous faut-il de mort ? 2.000 comme pour le Médiator ? 30.000 comme pour l’amiante ? 60.000 par an pour le tabac… Contrairement à ces fléaux, que sont le tabac, l’amiante ou le Médiator, il est impossible de se protéger des rayonnements électromagnétiques. Une fois prévenu, et même suite à une défaillance de l’état, il est possible de ne pas fumer, de ne pas vivre au contact de l’amiante, ou de ne pas prendre du Médiator, chose impossible avec les rayonnements électromagnétiques, ils sont partout – fierté de votre gouvernement, la couverture est assurée à 100%, et surtout au vu de la récente décision concernant le déploiement de la 4G.

Madame, Messieurs, vous condamnez des millions de personnes à des souffrances que personne souhaiterais à son pire ennemi.

————————————————————————–
Les videos du reportage « Mauvaises ondes » (en 2 parties) :
  1. Partie 1 : 
  2. Partie 2 :

4G : application du principe de précaution

ENFIN les ministres se réveillent et prouvent leur intégrité : « Les Ministères de la Santé et de la Protection de l’Environnement, ainsi que celui des Communications ont déclaré dimanche qu’ils s’opposent à l’expansion des infrastructures de la téléphonie mobile destinées à  accueillir les dispositifs de la 4G « quatrième génération », jusqu’à ce que les effets sur la santé des irradiations par les HyperFréquences micro-ondes soient examinés en profondeur par les autorités sanitaires« .

La 4G est la future norme pour les téléphones mobiles du futur avec toujours plus de bande passante. Mais quand est-il des impacts sur la santé ? Pourquoi au vu des dernières découvertes sur les impacts négatifs sur les êtres vivants des rayonnements électromagnétiques, ne pourrait-on pas adapter cette technologie pour fonctionner dans un domaine de sûreté comme le préconise TOUTES les études scientifiques sur le sujet : moins de 0,6 V/m.

Quel bonheur d’être Israélien. Eh oui, ceci se passe en Israël, ce sont les Ministres Israéliens qui prouvent leur intégrité. En France – patrie des droits de l’homme -, nous en sommes à interdire les bons médicaments (Di-Antalvic) pour jeter de la poudre aux yeux du peuple, afin qu’il oublie que ces mêmes Ministres ont faillis à interdire les médicaments mortels – Mediator – pour les malades.

Quel malheur pour notre pays, chaque jour qui passe le rayonnement de la France se terni au nom de la main mise par les lobbys économiques qui ont pris le pouvoir.

Messieurs les Ministres votre inaction, votre volonté marquée à ne pas vouloir écouter les associations et une grande partie de vos citoyens porte atteinte à la plus belle des nations, la première d’entre toutes. Ne vous étonnez-pas des scores obtenus aux extrêmes des idées politiques. Honte à vous, puissiez-vous tous finir devant une cour de justice avec toutes les conséquences de vos actes.

La nouvelle chez Next-up : http://www.next-up.org/pdf/The_Jerusalem_Post_4G_Les_effets_des_irradiations_doit_etre_verifies_avant_autorisation_05_03_2011.pdf,

L’article chez Next-up : http://www.next-up.org/France/LTE.php#1

Le fichier PDF de la nouvelle pour ceux qui n’aurait accès aux liens précédents : The_Jerusalem_Post_4G_Les_effets_des_irradiations_doit_etre_verifies_avant_autorisation_05_03_2011

Grenelle des ondes : Les associations en colère seront reçues par les cabinets des ministères de la Santé et de l’Ecologie

Nouveau gouvernement ou besoin de faire le point sur un sujet brulant ? Nous le serons bientôt.

Suite à leur demande d’audience, motivée par la situation de blocage actuelle dans les débats sur le Grenelle des ondes, cinq1 des sept associations qui participent à ces débats seront reçues par le cabinet du Ministre de la Santé (vendredi 14 janvier à 15 heures) et par celui de la Ministre de l’Ecologie (mardi 25 janvier à 15 heures).

Le communiqué ici: http://www.priartem.fr/Grenelle-des-ondes-Les,800.html

Les Lloyd’s ne couvrent plus le risque sanitaire des antennes relais

Trop dangereux. Voici la conclusion du dernier rapport des premiers ré assureurs mondiaux sur le sujet des rayonnements électromagnétiques. Le portable est aussi dangereux que l’amiante, conduira-t-il a autant de mort ? Combien ont été exposé à de l’amiante ? Combien ont été exposé à une antenne relais ?

Dans un rapport de 24 pages, mis sur le site du premier réassureur mondial et daté de novembre 2010, celui-ci confirme une position prise depuis plus de 10 ans déjà : les incertitudes qui entourent ce dossier sont trop grandes pour que le risque puisse être aujourd’hui pris en charge.

On est bien loin ici de la thèse du déni de risque que le Ministère de la santé se plait à répandre dans tous les messages officiels qu’il diffuse.

Le rapport en anglais : « Electro-magnetic fields from mobile phones: recent developments »

L’article de Priartem sur le sujet : http://www.priartem.fr/La-Lloyd-s-confirme-sa-position.html

La requête générique dans Google donne plus de 3000 réponses : « lloyds champs électromagnétique »

Le relais de M. Arrazi : http://arazi.fr/wp2/2010/11/sante-un-rapport-du-re-assureur-lloyds-compare-le-portable-a-lamiante/