Elections présidentielles – pour qui voter ?

Aucun des grands partis politiques PS et UMP n’a de position claire pour diminuer le danger des rayonnements électromagnétiques à court, moyen ou long terme, sauf à attendre et compter les morts. Position d’autant plus impardonnable, que de part le monde, des signaux clairs et fort prouvent le danger : OMS (classement des rayonnements électromagnétiques comme potentiellement cancérigènes), Israël (étiquetage sur les téléphones mobiles du danger potentiel de cancer comme le tabac et interdiction de vente aux mineurs sous peine d’infraction criminelle, arrêt du déploiement 4G)

Bisphénol, Nuage radioactif de Tchernobyl, tabac, sang contaminé, bisphénol, dioxine, l’hormone de croissance, distilbène, isoméride, amiante, prothèse mammaires PIP, …, …, … , Ondes électromagnétiques … COMBIEN DE MORT faudra-t-il à nos politiques pour mettre la vie de leurs concitoyens  au dessus des intérêts économiques ?

Droite ou Gauche, le passé et le présent nous rappellent à chaque journal télévisé, combien nos hommes et femmes politiques sont prêt à n’importe quel sacrifice – y compris les sacrifices humains – pour une petite part de pouvoir supplémentaire ou une retraite dorée.

Impossible de voter pour les candidats de nos deux grands partis politiques, à moins de vouloir, encore une fois, laisser l’économie décider de notre qualité de vie. Votez avec votre cœur. Pour une fois, nous avons plusieurs candidats de valeur dans les « petits » partis.

Je me suis pris à rêver d’un second tour où il n’y aurait ni candidat du PS, ni candidat de l’UMP. Il n’y aurait pas plus belle leçon de démocratie pour ces gens avides de pouvoir et d’argent.

Notre liberté est dans notre bulletin de vote, à nous de décider de notre avenir.

Préférez le vote blanc à l’abstention, ne serait-ce qu’en hommage à tous ceux qui sont morts sous nos drapeaux pour défendre notre liberté. Celui qui ne vote pas, ne peut se plaindre de son présent et de son futur – et surtout il se doit de payer TOUS ses impôts et taxes SANS rien dire.

Publicités