Une commune a voté l’abaissement des ondes électromagnétiques à 0,6 v/m

Reprise d’un article du blog « Les Lilas Ecologie : Blog des militants et élus Europe Ecologie Les Verts des Lilas et du Pré Saint-Gervais » ici : http://leslilasecologie.over-blog.com/article-montreuil-moratoire-a-l-installation-de-nouvelles-antennes-relais-de-telephonie-mobile-84045864.html

DEBUT De l’article ————————————————–

Une commune passe au 0,6 V/M

Le Conseil Municipal de VARADES – Loire Atlantique – a voté à l’unanimité le 06 Septembre 2011 la fixation de la Valeur Limite d’Exposition (V.L.E.) à 0,6 V/m sur le territoire de la Commune.

Le Maire, Dominique TREMBLAY, et le Conseil Municipal, conscients de la nécessité de protection de la Santé Publique, ont décidé de se conformer aux prescriptions exprimées par la Résolution du Conseil de l’Europe publiée en Mai 2011.

Cette décision comporte la mise en œuvre de moyens autonomes de mesures pour les contrôles.

Un dispositif de relevés contradictoires, sur le modèle de la formule appliquée par le COMOP, Comité Opérationnel dans le cadre de l’Etat, peut aussi être envisagé.

L’Association Nationale Robin des Toits, en coordination avec la Commune, prêtera assistance pour l’organisation des dispositions concrètes à prendre pour l’application de la décision.

 

Une autre commune décide d’un moratoire à l’installation de nouvelles antennes relais de téléphonie mobile sur son territoire.

Madame Dominique VOYNET, Maire de la Ville de MONTREUIL, par courrier du 02 Août 2011, informe les opérateurs de la décision de la Ville, au nom du Principe de Précaution, d’opposer « un refus systématique à toute demande d’autorisation d’installation d’une nouvelle antenne relais de téléphonie mobile… et de surseoir immédiatement à toute installation ou modification sur le parc déjà existant ».

Une conclusion est claire.

Ce qu’une commune a fait, toutes le peuvent.

Robin des Toits incite tous les élus à suivre ces exemples de responsabilité et de courage politique, et avoir ainsi l’occasion de confirmer qu’à leurs yeux la protection de la Santé de leurs concitoyens est partie intégrante de leur fonction.

(merci à http://www.robindestoits.org Robin des toits 12 rue Lucien Sampaix 75010 Paris Tél. : 33 1 43 55 96 08 )

Fin de l’article ——————————–

 

Valence – Michele Rivasi – Qui connait ?

Michele Rivasi Présidente de la CRIIREM, députée européenne, adjointe au Maire de Valence se bat pour enlever les antennes relais. Voici une video trouvée grâce à mes connexions sur facebook (merci à Mireille).

TRES TRES INTERESSANT, bon résumé de la situation en 17 minutes. Plein de bonnes idées pour la suite du combat.

Colloque du 12 janvier 2009 « Téléphonie mobile, Wifi, Wimax, et santé » organisé par Noël Mamère, Robin des toits et Supap Fsu


Almanarre : quatre antennes relais en sursis

Monsieur le Maire de Plaisir contrairement à vos affirmations il est possible de s’opposer à des antennes relais si celles-ci sont implantés en dépit du bon sens. Monsieur le Maire en êtes-vous dépourvu au point de ne pas comprendre le désarroi de vos concitoyens. Dans ce cas lisez ceci et vous y trouverez peut-être un exemple de ce qui nous parait être un bon Maire du moins sur le problème qui nous importe.

L’article est ici : http://www.hyeres.maville.com/actu/actudet_–Almanarre-quatre-antennes-relais-en-sursis-_loc-1651632_actu.Htm

La préfète nous écrit

J’attendais d’avoir la réponse de notre Maire pour vous donner une vrai bonne nouvelle. Mais voilà, notre Maire reste constant dans sa démarche et ignore nos préoccupations sur la mise en danger de la vie de nos enfants.

Dans le souci de totale transparence qui nous a toujours animé, je vous livre :

  1. La lettre de Madame la préfète (2010-08-18-LettreDeLaPrefete-www),
  2. Notre demande de réponse à M. le Maire (2010-08-30-LettreMaire-PositionCommission-www),
  3. Et la réponse de notre Maire (2010-09-07-ReponseMonsieurLeMaireAuCourrierPrefet-www).

Nous y apprenons toutefois, qu’Orange doit nous contacter pour … ? Nous attendons toujours.

J’en profite pour vous remercier encore pour votre participation à ce mouvement. Participation sans laquelle, nous n’aurions eu d’entretien avec notre Préfète.

Je vous tiens au courant de notre prochain courrier à notre Maire en réponse à sa réponse.

Rester connecté, des infos arrivent, j’ai de nouveau du temps pour me consacrer à ce problème.