Harpe Chevreuse – Réunion d’information

Après la manifestation devant la Mairie de notre ville de Plaisir. Nous sommes tous invités à une réunion d’information d’un autre collectif très actif – Harpe Chevreuse. veuillez trouver ici: Communiqué de Presse 13 FEV Chevreuse,  les détails de cette invitation . Des membres du Collectif font le voyage, si des personnes sont intéressées nous pouvons envisager un co-voiturage – contactez-nous: gsm78.cdg@gmail.com

HARPE CHEVREUSE vous invite,
le samedi 13 février 2010, à 18 heures, au 10 rue de la Division Leclerc, à Chevreuse,
à la Conférence Débat autour du dernier ouvrage de
Nicolas Lefebvre
PORTABLES :
ATTENTION DANGER !
préface du Professeur Pierre Le Ruz
En présence du Professeur Gérard LEDOIGT,
Professeur de Biologie, ex directeur de recherche au laboratoire ERTAC de
l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand
Membre du conseil scientifique de la Fondation Santé Radiofréquences

Publicités

3 réactions sur “Harpe Chevreuse – Réunion d’information

  1. Cher tous,
    Je vous informe que Monsieur Le Maire n’est plus en vacances, ou en tout cas il suit l’affaire de près…
    Il a pris lundi contact avec l’Inspection Départementale de Plaisir ainsi qu’avec l’Inspection Académique pour dénoncer l’action de l’équipe pédagogique et du Directeur de l’école Jules Vallès.
    On peut supposer qu’il souhaite montrer que nous sortons de notre devoir de réserve lié à l’exercice de notre mission de service public. Un moyen de nous mettre sous pression en quelque sorte.
    Mais aucun de nos soutiens au « collectif » ne s’est effectué dans le cadre de notre mission d’enseignement et notre venue à la réunion de samedi matin était une présence « citoyenne » hors temps scolaire.
    Ceci étant, chacun appréciera la démarche…
    Vous pouvez donc compter sur nous, dans votre action !

    Autre petit détail… une constatation personnelle… depuis plusieurs années, le conseil d’école demande régulièrement que la sécurité soit renforcée aux abords de l’école aux horaires d’entrée et de sortie, sans que cette demande retienne une quelconque attention…
    Lundi matin, peu après 8h30, un véhicule de la police nationale est venu en patrouille, jusque sur le parking situé face à l’entrée principale de l’école…
    Doit-on en conclure que le bon déroulement des travaux pour cette antenne est plus important que la sécurité des enfants ???

    Norbert LOUIS

    • Du côté du chasseur ou du côté du lion ?

      Je remarque avec stupéfaction que notre maire, qui déclarait en janvier sur TVFIL78 ne rien pouvoir faire contre l’implantation de cette antenne (quand pourtant d’autres agissent et prennent des arrêtés), commence à s’agiter, mais pas dans le sens que l’on pouvait attendre !

      Après l’acceptation du permis de construire, viennent donc les intimidations contre les premiers concernés (une voiture de la police nationale -appelée par qui ?- est venue s’assurer de la tranquillité de la réunion d’information du 6 devant l’école), que sont les résidents, les enfants et les travailleurs, qui légitimement s’interrogent et craignent pour leur santé.

      Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, l’amiante n’était pas nocive et les paquets de cigarettes distribués gratuitement aux jeunes appelés. On sait aujourd’hui ce qu’il en est.

      Le maire devrait justement se situer au dessus de la mêlée, en arbitre, écouter les doléances, expliquer sans parti pris la réalité de ce qu’il peut -ou pas- faire et, avant toute chose, défendre les intérêts des plaisirois, au premier rang desquels ceux des enfants : « la plus grande richesse d’une collectivité », pour reprendre les termes de la carte de voeux 2010.

      Une antenne OUI, mais à côté des écoles NON !

  2. Un grand message de soutien de CHEVREUSE, capitale du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, 80% d’espaces verts, où sont implantées les antennes relais? à 10 mètres d’un groupe scolaire et dans le jardin d’un particulier (qui touche un loyer) dans une zone pavillonnaire dense!
    Nous avons démarré nos actions (manifestations, boycott de l’école…) début 2006. Aucun soutien : ni le maire, ni la Députée (Valérie Pécresse), ni les ministres saisis, personne ne nous a adressé le moindre soutien, au contraire. Nous avons eu beaucoup de pressions. Le personnel des écoles… aux abonnés absents!
    Aujourd’hui, au lendemain de la condamnation de Bouygues en appel (février 2009), le Maire de Chevreuse a attaqué l’opérateur historique en demandant le démontage… pour se protéger! En effet, sachez que le maire est responsable (au pénal) de la sécurité sanitaire des locaux qu’il met à disposition pour accueillir les enfants de sa commune.
    Il ne fait aucun doute aujourd’hui qu’il faut appliquer le principe de précaution en matière de téléphonie mobile (antennes relais, téléphone portable, Wifi, Wimax…). Pourquoi aucune antenne relais n’est-elle implantée à moins de 500 mètres des écoles en Finlande?
    L’Observatoire National de la Sécurité des Etablissements Scolaires (ONS.gouv.fr), dans son rapport 2002, se prononce clairement en faveur de l’application du principe de précaution…
    Votre combat est juste et justifié.
    Chacun a le droit de vivre dans un environnement favorable à sa santé (Charte de l’environnement, article 1).
    Bon courage!!

    Harpe Chevreuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s